isotopes-conference.eu

Comment donner un coup de pouce à votre épargne salariale ?

Money, Saving Money, Piggy BankLes salariés d’entreprise peuvent préparer sereinement leur retraite grâce à la constitution de leur épargne par leur employeur. Ce dernier leur verse en effet les intéressements, les participations et les abondements auxquels ils ont droit, par rapport à leurs performances au sein de l’entreprise. Les jours de repos et congés non jouis peuvent aussi être convertis en numéraire : il s’agit du compte épargne-temps (CET) qui fait partie des sommes versées par l’employeur dans l’épargne salariale collective.

 

Rappel sur les intéressements, les participations et les abondements

Les intéressements représentent une prime relative à la performance de l’entreprise et elle est obligatoire dès lors que cette dernière emploie plus de 50 salariés. La participation, qui est facultative, est définie comme étant la part des bénéfices réalisée par l’entreprise. Intéressement et participation sont destinés à motiver les salariés afin d’atteindre les objectifs fixés, entre autres. Quant à l’abondement, c’est une aide financière complémentaire qui est facultative.

Notons que chaque salarié a le choix entre jouir immédiatement des sommes issues de ces intéressements et participations, ou les rediriger dans un compte épargne en vue de préparer la retraite. Dans ce cas, ils disposent de 15 jours pour valider leur décision.

 

Booster son épargne avec les versements volontaires

Il est tout à fait possible de booster son épargne grâce aux versements volontaires. Il s’agit alors d’alimenter cette dernière à son propre rythme – on parle de versements libres. L’épargnant peut aussi opter pour les versements programmés, c’est-à-dire que les sommes seront versées régulièrement et sans interruption pendant la périodicité définie par l’épargnant lui-même. Cette seconde option est extrêmement intéressante dans la mesure où l’épargne grossit et fructifie au fur et à mesure. Ce qui permet ainsi de profiter de rentes viagères conséquentes au départ à la retraite.

 

Où investir son épargne salariale ?

Le Plan d’épargne retraite PER est devenu le seul produit le plus intéressant pour investir son épargne salariale et ce, depuis son lancement en octobre 2019. Celui-ci dispose de 2 compartiments étanches pour l’accueillir : le PER collectif (PERCOL) et le PER catégoriel (PERCAT). Le PER a pour avantage sa portabilité grâce à ces 2 compartiments, en plus du troisième qui est le PER individuel (PERIN) ouvert à tous et aux travailleurs non-salariés. Ainsi, les sommes capitalisées peuvent être transférées dans l’un ou l’autre de ces plans – excepté les encours dans un PERCAT qui ne peuvent être délogés. La fiscalité a également été revisitée afin de rendre le plan encore plus attractif, en plus de l’allègement des conditions de sortie en capital.

Quant aux anciens contrats, c’est-à-dire ceux ayant déjà été souscrits antérieurement, ils ne seront pas supprimés mais ont désormais cessé d’être ouverts à la souscription. Afin de profiter de tous les points forts du PER, les détenteurs de ces produits ancienne génération peuvent donc réinjecter leurs encours dans ce dernier.

 

Le PER, un produit d’épargne reposant sur le système par capitalisation

Le PER est un plan basé sur le système par capitalisation : vous préparez vous-même votre propre retraite grâce aux sommes que vous y aurez versées pendant toute la durée de votre vie active. À différencier donc de l’épargne organisée sur le système par répartition. En effet, vous cotisez certes, mais afin d’alimenter les caisses de l’État et ce, en vue de verser les pensions des retraités actuels. Une fois que vous aurez quitté la vie active, ce seront les salariés qui auront intégré cette dernière qui cotiseront, à leur tour, afin de garantir le versement de votre retraite par le gouvernement. Il s’agit alors de la retraite de base et de la retraite complémentaire.

Investir

  1. 24 Janv. 2023L'immobilier virtuel : une expansion en plein essor272 visites
  2. 14 Juil. 2022EHPAD : quelle place dans la Silver Économie ?1431 visites